Avertir le modérateur

16 mars 2007

Bayrou l'imposture

medium_bayrou2.jpgC'est vrai que sous ses airs de paysan plein de bon sens, il a l'air fort sympathique François Bayrou. L'homme est d'ailleurs parfaitement estimable, de cette droite authentiquement humaniste et lettrée, ce qui ne gache rien.

Mais il faudrait avoir chaussé de drôles de verres correcteurs ou être atteint de cécité pour croire un seul instant à son discours. Voici quelques rappels...

1. François Bayrou aime l'école... privée !

Ministre de l'éducation nationale d'Edouard Balladur en 1993, Bayrou a réussi l'exploit de jeter dans la rue 1 million de manifestants contre la réforme de la loi Falloux. Bayrou voulait à l'époque permettre aux collectivités locales de financer l'enseignement privé. Heureusement il a été contraint d'y renoncer. Pour le reste, il ne s'est guère illustré dans ses fonctions, s'enferrant peu à peu dans l'immobilisme et la cogestion avec les organisations syndicales. Les hommages appuyés du Bayrou 2007 à ces dernières montrent qu'il n'a pas changé de ligne à ce sujet. Ajoutons que le candidat UDF, pourtant chantre de nos grands principes républicains, a refusé d'approuver la loi contre les signes religieux à l'école. Mais ceci n'est peut-être pas étranger à cela.

2. François Bayrou est enraciné... à droite !

L'homme a beau clamer le dépassement du clivage gauche/droite, tous ses actes politiques depuis 25 ans sont en contradiction avec cette posture. Il ne suffit pas de voter la censure une fois contre le gouvernement pour effacer cette fidélité à un camp. Concrètement, au cours de l'actuelle législature, François Bayrou a approuvé 90% des projets de loi des gouvernements Raffarin et De Villepin. Par ailleurs, il n'est pas une seule collectivité locale en France (commune, département, région) où l'UDF ne soit pas alliée avec l'UMP dans l'exercice du pouvoir. Rappelons enfin qu'au temps de "l'ouverture" pronée par François Mitterrand lors de sa réélection en 1988, François Bayrou en fut un des plus farouches adversaires et qu'il sanctionna les rares élus (Stoléru, Soisson...) qui accepterent la main tendue par Mitterrand.

3. François Bayrou est un fervent supporter de la Constitution européenne

Certes, il ne propose pas comme Nicolas Sarkozy de faire adopter par le Parlement un nouveau texte, méprisant ainsi le vote des français. Mais c'est peu dire qu'il fut un supporter farouche du TCE et qu'il semble n'avoir tiré aucune conséquence du non au référendum. Pas un mot sur la nécessité de modifier les statuts de la BCE pour qu'elle tienne compte de l'emploi et de la croissance ; pas un mot sur les protections que l'Europe doit mettre en oeuvre contre les phénomènes de concurrence déloyale ; pas un mot sur un traité harmonisant les droits sociaux des travailleurs ; pas un mot sur une grande politique industrielle européenne... on en reste donc dans un éspèce d'eurooptimisme béat complètement déconnecté de la réalité. Ségolène Royal elle aussi fut une fervente supportrice du oui mais elle a su, dès le début de sa campagne, s'entourer de soutiens éminents du non comme Arnaud Montebourg et développer une vraie vision alternative de la politique européenne.

4. François Bayrou en héros de la Vè République

Enfin, Bayrou prétend vouloir changer de fond en comble notre système politique pour le démocratiser et le rendre vraiment représentatif des citoyens. Il fut même un des défenseurs d'une 6ème République. Le hic c'est qu'en vérité Bayrou propose tout le contraire d'une démocratie parlementaire, telle qu'elle existe dans la plupart des pays européens. Son projet : aller vers un régime présidentiel c'est-à-dire renforcer encore la dérive présidentialiste de nos institutions. La façon dont François Bayrou conduit cette campagne atteste bien de ce virage idéologique. Dans la droite ligne de la Vème république, le candidat UDF ranime le mythe de la rencontre entre un homme et le peuple français et se pose en candidat providentiel au dessus des partis. Une attitude lourde de dangers et finalement anti-démocratique. Sans compter qu'elle suppose l'obtention par le président nouvellement élu d'une majorité parlementaire le soutenant, ce qui est loin d'être acquis. Qui peut sérieusement croire que les partis comme le PS ou l'UMP accepteront ainsi de se saborder ? Qui peut sérieusement croire que l'UDF qui compte aujourd'hui une trentaine de députés - dont une bonne moitié a d'ailleurs refusé de voter la censure - puisse obtenir d'un coup d'un seul une majorité absolue à elle toute seule à l'Assemblée nationale ? Rappelons à ce sujet que tous les députés UDF actuels sont issus de circonscriptions de droite. Enfin, c'est le mode de scrutin actuel, c'est-à-dire uninominal majoritaire à deux tours, qui s'appliquera quoi qu'il arrive pour les législatives de juin prochain. Voilà qui rendra la recherche d'une majorité UDF d'autant plus illusoire...

Commentaires

J'ai lû sur un blog qu'on pourra rencontrer les candidats le 5 Avril à Sciences Po , je crois que les infos sont sur le site de Elle.
Mais ca fait chier il faut s'inscrire

Écrit par : Mickael | 17 mars 2007

Non c'est sur le suite de elle je crois.

http://www.elle.fr/elle/societe

Écrit par : Van Rav | 18 mars 2007

BRAVO POUR LE CLOWN

Une petite pièce à gauche, une petite pièce à droite
Le spectacle ne peut commencer sans votre totale adhésion, mesdames et messieurs
N’hésitez pas, soyez large dans vos oboles, vous ne le regretterez pas
Mon partenaire vous va exécuter pour vous ce soir un numéro tout a fait exceptionnel
Ses charmes et sa plantureuse silhouette vous aideront à mieux apprécier la performance unique qu’il va tenter devant vous !
D’une main , d’une seule, ce joli et faible paysan du terroir va soulever d’un seul index, tout le poids de l ‘adversité…. Je dis bien tout le poids de l’adversité
Et ce n’est pas tout ! mesdames et messieurs.. il tentera au risque de sa vie de soulever de l’autre main tous les autres poids qui pèsent sur vos vies, poids du labeur, poids du chômage, poids du divorce et de l’impôt…. Vous pourrez toujours ajouter quelques malheur passager à la réalisation de ce record .
Mon partenaire est un véritable et habile personnage d’Etat qui gouverne avec une main de fer dans un gant de velours pour la main droite et avec une main de toilette dans un gant de crin pour sa main gauche.( à cause des chevaux de course) C’est dire l’immense entraînement que cette discipline lui impose
Ce numéro va être tenté devant vous ce soir, sans filet, sans gilet de sécurité, sans garde fous au dessus de vos têtes. Mon partenaire évolue entièrement sur un fil situé à cent mètres au dessus du sol (pyrénéen, par ce qu'il a oublié le reste)

Écrit par : mecano | 20 mars 2007

Nous venons d'apprendre de source sure que Monsieur Bayrou a fait ecrire par des " negres" sontrès joli livre de campagne, qui se vend comme des petits pains.... hélas, mille fois hélas... il a oublié de les payer!
ça laisse à prevoir de beaux jours pour les intermittents, les auteurs,les acteurs et autres professionnels de la culture

Écrit par : mecano | 03 avril 2007

le pauvre il s'est fait griller ...

Écrit par : Mickael | 10 avril 2007

on veut les sources !! à quoi cela sert_il d'écrire dans un commentaire "nous venons d'apprendre de source sûre" sans communiquer les sources! cela dit, ce n'est aucunement en défense de bayrou que je demande ces sources

Écrit par : tomahawk | 19 avril 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu