Avertir le modérateur

10 juin 2007

La seconde mort de François Mitterrand

medium_fm.jpgDepuis plusieurs semaines, par la grâce du Net, notre défunt président était revenu parmi les vivants pour commenter l'actualité de la campagne électorale, faire part de son analyse sur la situation politique et distiller quelques bons mots comme lui seul en avait le secret.

Pur produit de la blogosphère, le blog posthume de François Mitterrand avait fini par faire largement parler de lui dans les médias "traditionnels". Au point que ces derniers jours la polémique faisait rage dans le landernau politico-médiatique. Mais qui se cachait donc derrière ces lignes au style si bien immité ? Régulièrement pris à partie par notre Tonton virtuel, le célèbre journaliste Jean-Michel Apathie sommait même l'auteur de se départir de ce détestable anonymat.

Les hypothèses les plus diverses ont ainsi circulé sur l'identité de l'auteur jusqu'à ce que des blogueurs sans doute mieux informés ou plus transparents que d'autres livrent - enfin - le nom tant attendu. En quelques heures, on assiste alors à un de ces mouvements de houle comme seul le net peut en connaître.

Et l'on découvre ce matin avec effroi que notre François Mitterrand 2007 a décidé de s'en retourner parmi les morts, écoeuré sans doute par tant d'agitation ou tout simplement marri d'avoir été démasqué. Tempête dans un verre d'eau et polémique parfaitement futile assurément. Mais c'est précisément l'intérêt de la chose. Car ce nouvel épisode de la vie de la toile est caractéristique des nouveaux us et coutumes du net et de l'emballement, parfaitement vain, qu'il engendre régulièrement. Que des journalistes aussi reconnus que Jean-Michel Apathie ou Daniel Schneidermann accordent une telle importance à ces faits en dit long sur la bulle médiatique dans laquelle ils ont tendance à s'enfermer. C'est d'autant plus facile qu'il suffit de quelques clics, assis confortablement dans son bureau ou dans son canapé (si on est équipé en wifi) pour avoir le sentiment de partager d'indicibles secrets d'Etat (comme celui-ci : Nicolas Sarkozy était-il bourré ou essoufflé au G8 ?).

C'est sans doute à la fois la magie et la futilité d'un net placé de plus en plus au coeur même du système de production de l'information et qui a donc de bien beaux jours devant lui.

Et puis, si ce blog a rencontré à un tel succès c'est paut-être aussi le signe du désarroi qui règne à gauche et singulièrement au parti socialiste. Un PS qui semble n'avoir jamais réellement fait son deuil du seul homme qui le mena à la victoire à une présidentielle.

Mais que ceux qui affectionnent les conversations avec les morts se rassurent; un autre de nos grands héros a fait son retour récemment sur la toile : Pierre Bourdieu. Souhaitons lui longue vie et espérons qu'il n'aura pas à subir lui aussi les foudres de la bien pensance du net.

Commentaires

Les auteurs ont peut-être donné le bâton pour se faire battre...

Écrit par : Aramis | 10 juin 2007

La bien-pensance du net???
http://mitterrand.2007.over-blog.com

Écrit par : Tonton | 11 juin 2007

la seconde mort de françois mitterand...

Ca c'est un titre qui fait VRAIMENT PLAISIR à lire

Écrit par : hollytiger | 11 juin 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu