Avertir le modérateur

14 juin 2007

Il faut sauver Arnaud Montebourg !

medium_arnoetségo.jpgLes résultats du 1er tour des législatives se sont révélés à la hauteur des espérances des uns et des craintes des autres. Et il n'est pas sûr, compte tenu de l'actualité récente et des bisbilles incessantes du couple Hollande-Royal, que le second tour n'accentue pas la tendance observée dimanche dernier.

Ce qui frappe d'abord dans ce premier tour c'est bien sûr le record d'abstention qui a atteint son niveau le plus élevé pour des élections législatives sous la Vème République. Au lendemain du premier tour de la présidentielle, j'avais dit ici même que le prétendu retour de flamme démocratique des Français pour leur système politique risquait bien de n'être qu'un feu de paille sans lendemain. Mes doutes se voient malheureusement confirmés. On aura beau m'objecter que cette abstention massive est due pour beaucoup au sentiment des électeurs que les jeux étaient faits, il n'en demeure pas moins que si l'on observe les déterminants socio-démographiques de l'abstention qui concerne en priorité les moins de 25 ans et les électeurs issus des catégories populaires, démonstration est faîte que  les facteurs structurants du désintérêt croissant d'une grande partie de la population vis-à-vis du processus électoral ont bel et bien survécu à la séquence présidentielle. N'en déplaise à tous les beaux esprits ou aux naïfs qui nous annonçaient fièrement que la page de la "crise politique française" se refermait enfin avec l'élection, pour ne pas dire le sacre, de Nicolas Sarkozy.

Au soir du premier tour, tous les ténors du parti socialiste ont entonné en choeur le même refrain pour fustiger les effets délétères du quinquennat et de l'inversion du calendrier électoral privant les législatives de tout enjeu réel et les réduisant à un simple vote de confirmation d'après présidentielle. Mais qui fit adopter ces changements, dont on mesure aujourd'hui la dimension stratégique, si ce n'est Lionel Jospin, suivi comme un seul homme par la quasi majorité des élus socialistes ?

Quelques jours plus tôt, nos éléphants socialistes - et en particulier Dominique Strauss Kahn - n'avaient pas de mots assez durs pour critiquer le consensus mou régnant au PS et la stratégie délibérée du Premier secrétaire François Hollande d'empêcher tout réel débat idéologique pour mieux imposer son pouvoir. Mais qui fut, tout au long de ces 5 dernières années, les acteurs et les complices de cette stratégie mortifère pour le PS de synthèse à tout prix si ce n'est ces mêmes barons socialistes ?

Un seul homme osa se lever contre ces pratiques en refusant la synthèse au Congrès du Mans, plaidant pour une authentique rénovation du PS. Il le fit au prix de son isolement par l'actuelle direction du parti.

Un seul homme s'insurgea à l'époque contre l'inversion du calendrier électoral mettant en garde contre les dangers du présidentialisme et plaidant sans relache pour une 6ème République. Il fut traité par le mépris.

Un seul homme refusa, en son temps, le calamiteux traité de Nice, lutta contre l'irresponsabilité pénale du chef de l'Etat, dénonça le scandale des tribunaux de commerce ou enquêta sur les paradis fiscaux.

Cet homme, c'est Arnaud Montebourg, dont la réelection dimanche prochain est menacée.

Il serait particulièrement injuste qu'un des seuls hommes politique en France qui a mis en application le principe du mandat unique ne puisse plus faire entendre ses idées à l'Assemblée. Il serait particulièrement dommageable qu'un des plus brillants éléments de sa génération, qui n'a eu de cesse depuis 10 ans d'oeuvrer à la rénovation de son parti, ne puisse plus jouer son rôle à un moment crucial pour l'avenir du PS et de la gauche toute entière.

Je vois bien qu'une défaite d'Arnaud Montebourg ne ferait pas que des déçus, y compris dans son propre camp. Là est bien l'enjeu. Voulons-nous n'envoyer à l'Assemblée que d'inamovibles députés, confortablement assis sur leurs rentes de situation et qui feront tout pour que rien ne bouge vraiment demain au PS ? Ou voulons-nous que nos futurs représentants socialistes à l'Assemblée, forts de leur mandat, puissent imposer enfin la nécessaire rénovation d'un PS à bout de souffle ? Il faut que les électeurs de la 6ème circonscription de Saône-et-Loire y réfléchissent. Dimanche soir, il sera peut-être trop tard !

Commentaires

oui il faut sauver arnaud montebourg car c'est un des meilleurs député et un des plus redouté à l'assemblée nationale qui n'hésite pas a bousculer ces messieurs de l'ump
d'ailleurs ils seraient trop contents de ne plus le voir à l'assemblée national et on ne va quand mème pas leur faire ce plaisir
moi j'y crois car je ne peux m'imaginer une seconde l'assemblée nationale sans arnaud

Écrit par : marianne | 15 juin 2007

OUI IL FAUT SAUVER ARNAUD MONTEBOURG

Electeurs ,citoyens,abstentionnistes... réveillez-vous dimanche...

Et n'oublions pas non plus Michèle Delaunay face à Alain Juppé lequel en un an au Québec a découvert l'écologie et depuis d'ailleurs circule à bicyclette!
Ségolène a bien fait de faire remarquer à M. Pujadas que quand il citait 5 fois le nom de Juppé pas une seule fois il n'a prononcé celui de la candidate qui est en face de lui.

Electeurs, citoyens, abstentionnistes...réveillez-vous dimanche!

Écrit par : michelle | 15 juin 2007

Montebourg c'est un opportuniste-arriviste qui ne pense qu'au pouvoir, à son petit pouvoir. Son rêve, celui de devenir Président !
Voila un type qui a réussi pendant un temps à me berner avec ses beaux discours sur la démocratie, les institutions... et qui s'avère en fait quelqu'un qui n'hésite pas à utiliser tous les moyens pour faire taire ceux qui oseraient le critiquer. Bel exemple de démocratie, hein !!!
Quant à ses actions en tant que député, il ne sait que s'exciter à la télé et n'a absolument rien fait pour son département. Il n'a même pas été capable à l'époque de présenter des candidats de son mouvement contre Bloche ni même de se présenter comme candidat à l'investiture de son parti. Ce type n'a aucune tripe !
Non vraiment, je suis un socialiste convaincu et j'appelle avec force à ne pas faire réélire cet imposteur qui a trahi ses idées en se ralliant à Ségolène Royal qu'il véhémentait quelques jours avant.
Aujourd'hui, quand je le vois ou l'entend à la télé je n'ai qu'une seule envie : celle de vomir.

Écrit par : Ancien de RM | 15 juin 2007

Je crois avoir lu quelque part qu'il arrêtait la politique s'il n'était pas réélu... Que rêver de mieux? Cet homme fait partie des assassins de l'Europe, il n'a pas sa place dans l'avenir de la gauche française. Il sait s'opposer, mais que propose-t-il? Un retour à la 4ème république. Un peu mince comme programme!
http://mitterrand.2007.over-blog.com

Écrit par : Tonton | 15 juin 2007

vous vous trompez de république ce n'est la quatrième qu'il propose mais la sixième
et ne vous inquiétez pas pour son avenir ca bouge en bresse tout le monde se mobilise les militants,les sympathisants,les abtentionistes qui refusent de voir une vague bleu trop importante à l'assemblée nationale
arnaud sera réelu

Écrit par : marianne | 15 juin 2007

"Non vraiment, je suis un socialiste convaincu et j'appelle avec force à ne pas faire réélire cet imposteur qui a trahi ses idées en se ralliant à Ségolène Royal qu'il véhémentait quelques jours avant."

Ca me fait toujours bien rire ces gens qui se disent socialistes pour être crédibles quand ils balancent des attaques. J'y crois pas une seconde...
Si tu es un socialiste convaincu et que tu penses que DSk ou Fabius représentent mieux ces valeurs que Montebourg, je te conseille de te replonger dans les livres d'histoire et d'aller relire ce qu'est le socialisme selon Jaurés. Tu te rendra compte que Montebourg est le plus socialiste (au sens idéologique) de tous les dirigeants actuelles du parti. Ni plus ni moins...

Écrit par : skip | 15 juin 2007

Ah ce Montebourg il nous a fait bien rire.
Après avoir été mis au piquet pendant 1 mois pour son humour dévastateur voila qu'il refait vivre Mitterand sur un blog et que son club de petits supporters nous donne des lecons d'histoire et croit dejà avoir gagné l'election de dimanche !
Mais non mes petits, va falloir trouver un autre mentor. Votre coq de bresse, il est cuit. Et ne comptez pas sur les fabiusiens ou les DSK pour vous aider.
Ah au fait pour la petite histoire : qui c'est celui qui a offert la place de deputé à Montebourg. C'est Claude Bartolone un fabiusien lorsque Montebourg faisait partie d'Espace 89, ce club fabiusien auquel il a adhéré autrefois.
Pov Montebourde, va falloir qu'il vende son manoir a montret et qu'il retourne au 119 boulevard de sebastopol rejoindre sa femme; grace a elle il arrivera peut-etre après quelques annees de chomage a devenir...acteur de cinema ?

Écrit par : un élu socialiste | 15 juin 2007

je souhaite en effet que le suffrage nous débarasse
de cet arriviste détestable
amicalement

Écrit par : polithe | 15 juin 2007

Qui n'a pas croisé Montebourg ne peut pas comprendre. Il a la classe et le talent des plus grands. Un charisme dont le PS a besoin pour se rénover. Le seul problème c'est que le PS ne fait pas confiance a sa jeunesse et a tendance à se recroqueviller autour de ses vieilles gloires. Le résultat des présidentielles est le résultat de cette attitude de repli, ce manque d'ouverture aux jeunes talents issus de ses rangs. Une façon de donner sa chance que même l'ump a compris ! Réveillez vous rue de Solférino ! En avant Arnaud, je vote pour toi dimanche et je ne serai pas le seul !!

Écrit par : Damien | 15 juin 2007

monsieur l'élu socialiste je trouve vos attaques déplacées
qu'un élu socialiste espère la défaite d'un autre èlu socialiste je trouve ca très bas.quant aux insinuations concernant le blog de mittérand rien ne prouve que se soit arnaud montebourg
et en plus vous ne signez mème pas par votre nom ce qui est dommage car j'aurai bien voulu savoir qui vous étiez
@damien j'espère que vous serez nombreux a aller voter dimanche arnaud à besoin de vous tous pour ètre réelu
moi malheureusement je ne vote pas en saone et loire

Écrit par : galatee | 15 juin 2007

je suis outrée par les propos de certains, pas étonnant que le PS soit en pleine descente, je trouve inacceptable que des socialistes puissent s'attaquer à un autre socialiste certes on ne peut être totalement d'accord mais en arriver à se réjouir de la défaite d'un camarade tout de même ça va loin ! arnaud est un socialiste qui a osé dire, dénoncer certaines pratiques, il a été le premier à parler de la 6ème république et tous je dis bien tous de droite comme de gauche ont repris ce qu'il avait initié, alors quoi ??? que voulez-vous, je crains que vous ne soyez pré-occupés que par votre petite personne, oui je suis en colère .... à la prochaine

Écrit par : marie-Claire | 15 juin 2007

Dimanche, la bresse doit renvoyer à ses chères études Cet imposteur prétentieux qu'est montebourg.Electeur d'Eric michoux du 1er tour, je ne puis me résoudre à voter Montebourg.
Je voterai donc pour l'autre arnaud, enfant du pays.

Camarade du modem, faites comme moi car danjean est un type bien!!

Écrit par : philou | 15 juin 2007

Nous les electeurs de Michou nous voterons tous pour Danjean. Etr même si Michoud ne peut pas officiellement le dire, ca tombe sous le sens.
Montebourhg doit laisser sa place.
10 ans de montebourrichonade ca suffit !!!

Écrit par : Le Robespierre d'operette dehors ! | 15 juin 2007

ha non 10 ans ca ne suffit pas nous on en redemandent
10 ans de plus
pourquoi il vous fait tant peur que ça à l'asssemblée nationale ?
vous préféreriez un benni oui oui comme danjean et bien nous on en veut pas

Écrit par : marianne | 16 juin 2007

oh, les petits... on va largement au delà du conflit de personnalités. Compte tenu du contexte (la vague bleue), du fait qu'on fait tout un foin sur les histoires du couple Royal-Hollande sans avoir montré l'image de Sarko bourré au G8, compte tenu du fait que le nouveau président est bizarrement ménagé par la télé depuis 2002 alors qu'il y a de la matière, compte tenu de ses discours pourtenter de récupérer l'extrême droite en réussissant à acheter - excuser du peu - l'opinion de Doc Gyneco, Pascal Sevran, Faudel et Roger Hanin, compte tenu de la composition honteuse de son gouvernement après une campagne axée sur des thèmes de droite (recrutement sui a consisté à nommer ceux qui ont trahi les camps adverses au détriment d'une large partie de ceux qui l'ont soutenu...), bref, tout celà légitime largement que l'on vote pour un socialo (quel qu'il soit) ou pour n'importe qui plutôt que pour un inconnu inexpérimenté qui, en se présentant sous l'étiquette UMP, s'engage à être fidèle au gouvernement sarkozyste (logique pour le coup que l'on parle d'"union pour la majorité présidentielle" - nom à consonnance très démocratique soit dit en passant...)...

Un sympathisant modem anti bonapartiste (oui, ça existe !).

Écrit par : dude | 17 juin 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu