Avertir le modérateur

27 août 2007

Mes 10 bonnes raisons de ne pas aller à la Rochelle

medium_larochelle.jpgComme chaque année, le dernier week end d'août marquera la rentrée des socialistes avec les traditionnelles mais très contournables Universités d'été du Parti socialiste à la Rochelle.

En bon militant, je devrais me faire un devoir d'assister à ce grand moment de fraternité et de réflexion collective. Et pourtant...

Voici mes 10 bonnes (ou moins bonnes !) raisons de ne pas me rendre à la Rochelle cette année. A vous de juger !

 1. Parce que j'ai pas envie de voir François Hollande conclure, comme si de rien n'était, ces Universités d'été pour la onzième fois consécutive.

2. Parce que tout s'est déjà passé le week end dernier à Melle et à Frangy avec les rassemblements respectifs de Ségolène Royal et d'Arnaud Montebourg... ils l'ont dit à la télé ! Même François Hollande a dû écourter ses vacances pour griller la politesse de ses deux camarades.

3. Parce qu'une réunion en vase clos entre militants (et encore ceux qui arrivent à avoir une place) n'a aucun sens, à partir du moment où la direction actuelle, dans un grand élan démocratique, a refusé de remettre en jeu son mandat après la troisième défaite consécutive à la présidentielle.

4. Parce qu'on connaît déjà tous les coins et recoins de la Rochelle, ville au demeurant charmante et qu'il aurait été symboliquement plus appropriée de changer de lieu pour une fois... tiens pourquoi pas Clichy-sous-Bois (commune ô combien symbolique) ou Mulhouse (commune pas moins symbolique !).

5. Parce qu'il eut été préférable de débattre largement avec nos sympathisants, les représentants des syndicats, des associations, les intellectuels des raisons de notre échec plutôt que de nous replier une fois de plus sur nous mêmes.

6. Parce qu'il suffit de se rendre dans une librairie au rayon politique pour se rendre compte que cette édition 2007 va virer au réglement de compte vis-à-vis de notre ex candidate ; le lynchage... très peu pour moi, même si Ségolène a commis des erreurs, c'est un peu facile de tout lui coller sur le dos.

7. Parce que notre premier secrétaire va encore entonner l'air du nécessaire rassemblement : il faut jouer plus collectif, dire plus "nous" et moins "je", serrer les rangs dans l'adversité... merci on connaît la chanson ! Marre d'être un bon petit soldat, surtout pour de tels résultats, tandis que la direction reste droite dans ses bottes.

8. Parce que, faute de pensée commune et d'idée neuve, on va frapper à bras raccourci et sans nuance sur le nouveau gouvernement sans se rendre compte que les Français n'en peuvent plus de ces schémas manichéens, surtout 100 jours seulement après une élection.

9. Parce que cette année, à cause de Sarkozy qu'a proposé le FMI à DSK, on pourra même pas demander une photo dédicacée à Anne Sinclair. Toujours à cause de Sarkozy qu'a proposé à Jack Lang d'intégrer la commission sur les institutions, on pourra même plus voir notre ami Djack déambuler sur le parvis de l'Espace Encan à la recherche de tout ce qui ressemble, de près ou de loin, à une caméra.

10. Enfin, la pire ou la meilleure de toutes, parce qu'une fois de plus, il revient... il a traversé le pont de l'île de ré... il paraît même qu'il a écrit un bouquin... va-t-il encore pleurer cette année ?

Commentaires

coomme je te comprends nicolas et je pense que tu ne sera pas le seul à ne pas y aller
manuel valls,gaetan gorce,laurent fabius,dsk n'y vont pas non plus et arnaud montebourg peut ètre aussi

Écrit par : marianne | 27 août 2007

Tu as 10 fois raison nicolas. ET pourtant on ira au moins pour retrouver quelques camarades qu'on a pas vu depuis longtemps. Je sais bien ça fait un peu amical d'anciens de la vente par correspondance. Mais enfin il nous reste au moins ça.
J'annonce que je vais boycotter le discours du 1er secrétaire. Comme je serais chez moi plus tôt.
Et je pourrais faire un petit billet sur un blog.

Écrit par : alexis bachelay | 27 août 2007

Militant socialiste, je viens d’adopter depuis peu une posture qui va décoiffer !

Et j’en suis désolé d’avance car ces gens là ont décidément fini par me faire aimer Ségolène Royal.

Tellement facile pour Mélenchon (l’éternel grognon du PS), Allègre (le grand scientifique (sic)) ou M.-N. Lienemann (néo-fabiusienne) qui au lieu d’apporter leur réflexion au pot commun socialiste passent leur temps à écrire des bouquins pour régler leur compte à l’ex-candidate légitimée pourtant par le vote majoritaire de mes autres camarades militants. C’est à peine s’ils n’insultaient pas l’intelligence militante ou les français(e)s (moi y compris) ayant décidés d’apportés leur voix à la présidente de Poitou-Charentes.

Tout est donc bon pour vouloir démolir celle qui (bien que ne partageant pas toutes ses options) prend au moins le temps de poser des idées, d’avancer la réflexion pour la « rénovation » du parti. Celle qui pour être honnête à le plus fait avancer le schmilblick socialiste depuis au moins 1 an. Peut-être pas totalement dans le bon sens. Mais elle au moins elle se mouille...

Je n’en peux plus de ces éternels donneurs de leçon qui se contentent à vouloir démolir toute initiative qui engerait débat au sein du parti. N’est-ce pas le propre d’un parti que de débattre pour trouver des convergences d'idées? Ils sont justes là pour se plaindre des idées que Ségolène Royal avance.

Qu’ils continuent ainsi. Ils vont finir par me faire prendre une carte « Désirs d’avenir » comme ça ils vont encore bien se chier, merde !

Il est franchement temps que mon parti retrouve un peu le sens commun de la « discipline» (je n’ai plus peur du mot) car on est aujourd’hui dans le grand n’importe quoi !

François Hollande, non content d’avoir été infidèle puis viré par son ex-compagne, en est maintenant à se prélasser dans le sable marocain avec sa nouvelle compagne à la UNE d’un torchon [je plains ses 4 enfants qui doivent trouver leur papa insigne!] et à faire de procès pour échapper au ridicule ! Par contre, il est toujours aussi incapable de tenir les troupes socialistes. Qu’est-ce qu’il aurait bien fait de se barrer plus tôt de son poste celui là…

Maintenant je m’en fous. Pas question de rechigner contre ceux de mon parti qui avancent au moins des idées même si elles ne sont pas totalement de mon avis. Et Madame Royal pour cela a une longueur d’avance. Qu’elle continue et elle va bien finir par avoir ma totale approbation. Avec le prochain congrès en lige de mire… Car plus question de se contenter d’éternels râleurs !!!

P.S: j'ai posté le même commentaire sur un autre blog car il correspond plus au moins au sujet que vous évoquez ici.

Écrit par : Olivier | 27 août 2007

Olivier a écrit: "François Hollande, non content d’avoir été infidèle puis viré par son ex-compagne, en est maintenant à se prélasser dans le sable marocain avec sa nouvelle compagne à la UNE d’un torchon [je plains ses 4 enfants qui doivent trouver leur papa insigne!] et à faire de procès pour échapper au ridicule ! Par contre, il est toujours aussi incapable de tenir les troupes socialistes. Qu’est-ce qu’il aurait bien fait de se barrer plus tôt de son poste celui là…"

Mon cher Olivier, ce passage est totalement hors sujet et hors de propos. Tu ne connais et nous ne connaissons pas la vie de François Hollande et de Ségolène Royal pour juger de leur histoire commune et donc se permettre les jugements hatives que tu viens de tirer.

Concernant, l'analyse sur la situation du PS et l'importance ou non de participer à la Rochelle, je pense que notre parti est dans une situation complexe actuellement avec un virage à prendre: devons nous aller vers une social-démocratie à l'allemande ou à l'anglaise ou continuer notre identification de PS le plus à gauche de l'Europe. Je pense pour ma part que le virage de la social-démocratie devient obligatoire sans pour autant renier notre identité. Par contre, j'ai fait partie de ces militants qui pendant des mois ont soutenu Ségolène Royal pour qu'elle gagne les élections présidentielles et qui aujourd'hui sont déçus par son attitude, ses phrases assassines sur notre programme. Comment peut-elle dire qu'elle ne pensait pas que les idées qu'elle portait étaient les bonnes?
Je souhaite réellement un renouvellement de notre parti avec une nouvelle équipe, une équipe jeune, ambitieuse et qui ne comporte pas que des "professionnels de la politique". mon souhait également, c'est également qu'aucun des 3 candidats à la présidentielle prennent la tête de notre parti. les choses sont dites.

Écrit par : David | 28 août 2007

J'ai longtemps été électeur socialiste, mais les François Hollande, Bertrand Delanoe, Julien Dray, et consorts ont démontré que le PS est un bataillon de roquets dictatoriaux, qui ne se soucient que d'eux-mêmes et n'ont que mépris pour les français.
Inutile de me parler du président élu. Si ça me débecte de le voir et l'entendre, ça me débecte tout autant de voir et entendre les trois sus-cités.
Que de jeunes roquets leur disputent quelques os n'empêchera pas le PS de disparaître, à l'exception de quelques profs.
Mais j'irais à la Rochelle, parce que j'habite tout près et que c'est une jolie ville.

Écrit par : Roch | 28 août 2007

Cher Nicolas, voici la pétition que je fais circuler en Saône-et-Loire. Pour me joindre : 06 67 45 67 18 ou rodolphe.bretin@laposte.net. L'initiative de la rénovation appartient aussi aux militants. A bientôt j'espère. RB, le biographe de Montebourg.

Réinventons le PS dès la fin de l’année !

Pour un congrès à la fin de l’automne


L’unité au prix des idées : cette stratégie a vécu et échoué. Il est urgent de passer à autre chose. Pourquoi attendre les municipales pour tenir congrès ? N’a-t-on pas compris que le Parti crève d’attendre, crève d’une unité réalisée coûte que coûte pour tenter de gagner l’élection présidentielle ?!

La sanction du 21 avril fut d’une force et d’une violence suffisamment terrible pour provoquer des changements radicaux dans notre parti, dans notre manière d’aborder les échéances, dans notre façon de faire de la politique. Cinq ans après, faute d’une profonde remise en question soigneusement évitée pour cause de religion unitaire, nous avons perdu l’essentiel.

Et l’on voudrait attendre le scrutin municipal pour organiser le congrès de la renaissance !? Ne serions-nous pas mieux armés pour cette bataille avec un parti dont l’image serait redorée par le départ du premier secrétaire et par une modernisation, une refondation – appelons cela comme on voudra – des idéaux socialistes ? Nous avons touché le fond et on nous demande d’attendre 2008 pour remonter à la surface ?! Le souffle va nous manquer. Nous avons le temps de perdre beaucoup d’adhérent(e)s et d’énergies militantes. Avons-nous si peur de l’image que pourrait donner le parti si d’aventure il réfléchissait sur lui-même avant un scrutin local ? Franchement, qu’avons-nous à perdre ? Si peu. Mais tant à gagner.
Combien, au lendemain du 21 avril 2002, s’attendaient à ce que la gauche engage son aggiornamento ? Il y eu Dijon avec la lueur d’espoir que nous avons toutes et tous en mémoire. Puis il y eu Le Mans et son cortège de renoncements, de désillusions et d’amertumes... comme d’habitude ! Hélas, elles ont la vie dure. Ne craignons pas de les changer dès l’automne. Entrons en 2007 dans l’ère du courage politique sans réserve.

Cessons de voir les choses en terme de guerres intra-partisanes. Cessons le petit jeu des motions qui ne fait qu’envenimer la guerre des chefs et les suspicions claniques. Prenons le meilleur de chacun, travaillons à rendre les idées meilleures plutôt qu’à démonter ou à railler les argumentaires. Oeuvrons dans le sens d’une complémentarité plutôt que dans le sens de la compétition. Incarnons ce que nous proclamons être meilleur pour notre société.

Attendre est un luxe que nous ne pouvons plus nous permettre.


Militant(e)s/adhérent(e)s signataires : Charles Prunot (Mâcon), Hélène Friat (Lugny), Michel Marin (Lugny), Patrice Baci (Lugny), Alain Berniquet (Lugny), Lucienne Robert (Mâcon), Claude Grillet (Cluny), Michel Garnier (Mâcon), Simon Michel (Mâcon), Nicolas Rousseau (Mâcon), Roger Guillon (Lugny), Marie-Christine Bottin (Mâcon rural), Cédric Von-Llof (Lugny), Marie-Claire Brun (Mâcon), Jean-Pierre Petit (Lugny), Sophie Charrière (Cluny), Dominique Petit (Laizé), Pierre et Dominique Foras (Mâcon), Jocelyne Delamare (Mâcon), Christian Baudrion (Mâcon), Marie-Françoise Muller (Louhans), Jean-Michel Labonne (Mâcon), Josette Beda (Chaufailles), Stéphane Mantoux (Mâcon), Marcel Fouilloux (Mâcon), Pierre Terrier (Mâcon), Pierre et Linda Dumortier (St Marcel), Rodolphe et Laëtitia Bretin (Mâcon)

Écrit par : Rodolphe | 28 août 2007

Bravo pour cette reprise pleine d'humour !
Je pensais que tous les socialistes feraient bloc à La Rochelle...mais l'union ne semble pas pour demain.

Écrit par : michelle | 29 août 2007

@michèlle:non j'en ai bien peur,il suffit de voir le nombre de livres qui sortent ou qui vont sortir avec comme sujet principal ségolène royal
bon moi je ne suis pas une fan inconditionnelle de la dame mais bon,tous ces livres qui sortent pour se payer sa tète,je trouve ca indécent

Écrit par : marianne | 30 août 2007

Tout à fait d'accord avec la raison 6.
Ségolène n'est pas parfaite mais elle n'a pas non plus bénéficié d'un soutien de ses "camarades". Elle est quand même légitime pour ouvrir le chemin des 5 prochaines années et conduire le travail collectif.

Signé ton voisin de table de Jarnac.

Écrit par : yvonnick | 30 août 2007

Le parti socialiste est sinistré et la RÉNOVATION ne pourra avoir lieu qu’après une sérieuse auto-analyse car les raisons de échec aux élections sont d’abord PSYCHOLOGIQUES :

http://www.planete-ump.fr/t1211-Francois-Mitterrand-etait-il-un-Sociopathe.htm

Ce n’est qu’après s’être débarrassé des scories de la Mitterrandie que des jeunes nouveaux socialistes pourront reprendre la barre et donner un véritable avenir au PS.

Jean-Charles Duboc

Écrit par : Jean-Charles DUBOC | 31 août 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu