Avertir le modérateur

19 janvier 2011

Une bonne nouvelle pour un islam des lumières

P_appel_islam_bafoue_par_les_terroristes_home.pngL'islam est-il soluble dans la République et compatible avec les valeurs universalistes de la déclaration des droits de l'homme ? 

C'est bien la question qui taraude les sociétés occidentales et singulièrement la société française. En témoignent les dernières enquêtes d'opinion démontrant qu'une majorité de citoyens français et allemands voient en la religion musulmane une menace pour leur identité et leur mode de vie.

Question essentielle et majeure à laquelle il serait illusoire de se dérober au moment où de plus en plus d'acteurs plus ou moins bien intentionnés, d'un Zemmour à un Finkielkraut, n'hésitent plus à s'exprimer publiquement sur une prétendue incompatibilité de l'islam avec les valeurs de la République.

Je suis de ceux qui refusent ce constat définitif, lourd de sens pour notre société si l'on devait s'y résoudre.

Mais je suis également de ceux qui pensent depuis longtemps qu'il y a d'abord là une responsabilité éminente des Français de confession musulmane qui doivent, comme l'ont fait avant eux les catholiques, mener un travail de modernisation de l'islam.

J'appelle, en quelque sorte, à l'émergence d'un "islam des lumières" pour reprendre l'expression de l'anthropologue Malek Chebel. Ce qui passe par l'expression sans ambiguité du refus d'un certain nombre de pratiques moyenâgeuses (lapidation, voile intégral, mariage forcé, excision...) et l'expression tout aussi claire du refus de l'extrêmisme et du terrorisme.

Or, reconnaissons-le, mises à part quelques individualités, l'islam de France a manqué de voix fortes et claires ces dernières années quand il s'est agi de dénoncer ces agissements êxtrémistes. Trop souvent la peur de "stigmatiser" des populations déjà soumises aux discriminations a justifié petites et grandes lachetés.

Raison de plus pour saluer une excellente initiative. Celle du magazine "Respect" et de son appel intitulé "L'islam bafoué par les terroristes" qui dénonce les massacres dont ont été victimes des chrétiens égyptiens et irakiens en décembre et octobre dernier. Un appel qui a déjà rassemblé plus de 2500 signatures, parmi lesquelles plusieurs figures du monde intellectuel, musulmans ou non.

Il faut se réjouir de ce type d'initiative qui va dans le bon sens et qui, éspérons-le, sera suivie d'autres. Construire cet "islam des lumières", cet islam tolérant, moderne et pleinement inscrit dans les valeurs de la République ne peut venir que des musulmans eux mêmes. Ils ont tout à y gagner s'ils ne veulent pas se laisser se développer les discours de peur ou de haine. La France, la République ont besoin que s'élèvent ces voix. Et à n'en pas douter elles seront relayées par de très nombreuses autres voix de citoyens français, qu'ils soient catholiques, protestants, juifs ou athés !

Commentaires

Le problème est que s'il y a des gens calmes et sincères parmi les musulmans, nous courons le risque des infiltrations dont les extrèmistes ne vont pas se priver. Le jour ou ils auront bien truffé notre société, il n'y a aucun doute qu'un jour les réseaux dormants se réveilleront et feront exploser notre pays. Ce sera alors une guerre civile sanglante. C'est ce qu'ils veulent.
L'islamisme fou est un danger trop grand pour qu'on accepte de l'intégrer.
Lisez "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq, vous comprendrez beaucoup de choses...

Écrit par : taramis | 19 janvier 2011

quelle naïveté , c'est nier la différence fondamentale entre les deux religions , l'une encourage le libre arbitre,et donc la remise en question , y compris du dogme (oui ça n'a pas toujours été le cas ) , l'autre l'interdit en considérant être la parfaite parole de dieux ...... cette seule différence empêchera toujours l'évolution qu'a connue la religion catholique.
Maintenant l'espoir fait vivre et il existera toujours des gens qui par peur de reconnaitre certaines évidences chercheront toujours à croire l'impossible mais les faits sont là .
l'obscurantisme catholique à eu lieu au moyen age , mais celui de l'islam à lieux au 21 eme siecle ce qui le rend bien plus dangereux , et si il devait évoluer il l'aurait fait depuis longtemps , au contraire le mouvement se radicalise de plus en plus donc rien ne laisse penser qu'il puisse changer de sens , cependant je souhaite de tout coeur me tromper, et ce pour l'avenir de nos enfants à tous .
je suis de ceux qui pensent que l'évolution de l'humanité passera par la disparition des religions, et en suivant cette théorie..... on régresse !

Écrit par : stef | 19 janvier 2011

Certains musulmans, de mes amis ou collègues, sont des gens pour qui j’ai le plus grand respect et une véritable amitiés Pour autant, je continu de me méfier comme la peste de ce texte religieux le coran dont des personnalités dignes de foi aussi bien religieux eux-mêmes que du monde civil national et international, d’hier et d’aujourd’hui jugent clairement que c'est un texte de guerre.
Je suis, d’autant plus interrogatif que ce phénomène est une première dans l'histoire humaine et dont la véritable portée est une inconnue.
En effet que penser, de la diffusion massive de cette religion partout à travers le monde par le biais de l'immigration. Diffusion anarchique,s’il en faut, pas de hiérarchie religieuse, ni de véritable formation des religieux Ceux-ci sont d’ailleurs ou auto proclamés dans la plus part des cas, ou transfuge d’un pays théocratique et ou l’application de la charia est totalitariste . Le contenu et la teneur des prêches des imans est, incontrôlée et incontrôlable D’où la possibilité pour les extrémistes de manipulations et d’infiltration des communautés musulmane
Chaque musulman se trouvant confronter a la possibilité d’adhérer, implicitement ou sous pression a des interprétations les plus diverses du coran y compris les plus fanatiques.
Ce phénomène dans son ampleur dépasse tout ce que les autres époques ont connues, de l'antiquité au moyen âge jusqu’ à une époque encore récente. (Je parle de l'opportunité de cette religion de pouvoir si diffuser sur la planète entière).
Et parce que précisément le coran justifie également la "ruse", et "tromperie" j'avoue avoir de plus en plus de mal à me sentir en confiance avec cette religion qui allie croyance et gouvernance.
De même lorsque j’observe ce qui se passe dans les pays a forte dominance cultuel musulmane,ce n’est pas encourageant
Si cela, c'est de l'islamophobie, eh bien cela veut dire que c'en est déjà fait de nos libertés et déjà celle de l'expression libre de critiquer et d'avoir "peur" Celles d'aligner des faits et d'en tirer des conclusions,celles de voir dans des exemples concrets le fait de ne pas vouloir qu'ils se produise chez nous ,ici etc etc .
Alors,cela veut dire que nous sommes déjà en guerre, évidence que les politiques semblent renier avec la même énergie du désespoir même si des Merkel ou des Cameron et autres découvrent soudain,la dangerosité de l'islamisme
Cela me rappel une autre période sombre de notre histoire et les propos d’un certain M.Chamberlain et de la classe politique Européenne de cet époque.




Il serait temps de comprendre que la projection de leurs propres valeurs , désirs , histoire , culture , sur des peuples qui ne les partagent en rien , au prétexte inconscient que nous aurions une part commune ”d ‘humanité” , n’est qu’une myopie post-chrétienne universaliste , unilatérale , dérisoire et sans aucun fondement dans le réel , Ceci augmente encore le mépris dont nous sommes l’objet de la part de ces peuples et , au fond , la dernière et puérile manifestation d’un paternalisme de colon idiot et décadent
Les peuples du sud et ceux du Maghreb en particulier ont leurs propres civilisations, identités et fondamentaux qui n’ont rien de commun avec les nôtres et nos aspirations et comme tous les peuples, ils souhaitent et exigent de vivre dedans et avec, pas avec les nôtres, comme nous ne souhaitons pas vivre avec les leurs. Le regard , supérieur et attendri à la fois , de la pensance sur ces poves Egyptiens ,Tunisiens,Lybiens,Syriens et autres… n’est qu’un narcissisme de dame patronnesse , une forme d’auto absolution escroquée , qui tient encore trop lieu de nos jours de référentiel sociologique ."C'est n'importe quoi"

Écrit par : antimythe | 26 avril 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu