Avertir le modérateur

02 février 2007

Contre Ségolène, la manipulation continue

medium_20070202_WWW000000380_6262_4.jpgLes adversaires de Ségolène Royal ne savent vraiment plus quoi inventer. Après le procès en incompétence instruit par nos intellectuels autoproclamés, les sondages sont une nouvelle fois mis à contribution pour soutenir la thèse de tous ceux qui veulent convaincre et se convaincre de la prochaine chute de Ségolène.

Le dernier du genre : celui du Figaro publié ce vendredi 2 février dans lequel on apprend que les Français sont majoritairement mécontents de la campagne (Cf ma note précédente). On y apprend également que 47% des Français considèrent que le PS a eu tord de désigner Ségolène Royal comme candidate à l'élection présidentielle. On voit bien quel usage on cherche à faire d'un tel chiffre. Mais qu'a-t-il comme signification réelle ? Aucune si ce n'est qu'il ne fait qu'enregistrer dans "l'opinion" le doute créé depuis deux semaines sur la campagne de la candidate socialiste. On aurait posé cette question il y a trois semaines, avant le Congrès de l'UMP, il y a fort à parier que le résultat aurait été très différent. Si on regarde plus en détail les résultats de ce sondage, on constate par ailleurs que chez les sympathisants de gauche, 71% considèrent que le PS a eu raison de désigner Ségolène ! On est donc loin de l'image que les médias cherchent à imposer d'un "décrochage" de la candidate socialiste auprès de son électorat. On aura en revanche réussi, sous des allures scientifiques - les sondages ne mentent jamais ! - à accréditer un peu plus l'idée de l'illégitimité de Ségolène Royal.

On est très loin du débat de fond...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu