Avertir le modérateur

24 décembre 2010

Comment lutter contre le phénomène "Marine" ?

marinelepen.jpgC'est sans conteste le "phénomène" politique de cette fin d'année.

Bientôt adoubéé nouvelle présidente du Front National et future candidate à la présidentielle, Marine Le Pen n'en finit plus de susciter l'inquiétude de la classe politique et les analyses des commentateurs plus ou moins avertis sur son ascension apparemment irrésistible.

Comment lutter contre le "phénomène Marine" dont chacun peut convenir qu'il est sans doute plus dangereux encore que son père ?

D'abord sans doute en ne tombant pas dans le premier piège tendu par la nouvelle égérie médiatique. Son viatique sur l'occupation des rues par les musulmans n'avait qu'un objectif : faire le buzz médiatique. Marine Le Pen aura été servie au delà même de ses espérances ! Etait-ce vraiment le but recherché de ses opposants ? J'en doute.

Mais en se saisissant habilement du thème de la laïcité, Marine Le Pen aura surtout confirmé une règle de notre vie politique : le Front National ne prospère que sur les failles et les défaillances des partis dits traditionnels et singulièrement de Gauche. Voilà ce qui arrive quand la Gauche ne prend pas suffisamment à son compte le combat pour la laïcité ! Qu'il ait fallu la "provocation" de Marine Le Pen pour que le PS exprime officiellement son opposition à l'exercice des cultes sur la voie publique est simplement stupéfiant ! Le comble c'est que Marine Le Pen passe ainsi pour une défenseuse de la laïcité à la française alors qu'elle refuse dans le même temps la construction de moquées pour que les musulmans puissent pratiquer leur religion dignement.

Comment lutter alors contre le "phénomène Marine" ? Pas non plus, comme le faisait Bernard Tapie dans les années 80, en insultant ses électeurs ou les traitant de salauds ! Manifestement tout le monde n'a pas retenu la leçon. Pour s'en convaincre, il faut lire cet édifiant article paru dans Libération mardi dernier intitulé sobrement "A Reims, Clovis et Marine Le Pen à l'apéro". Un modèle du genre en matière de parisianisme, de mépris social et de haine du peuple malheureusement fort répandu au sein d'une partie de l'élite politico-médiatique. Aucun recul, aucune empathie, pas le début d'une analyse dans cet article qui présente, comme souvent, le bon peuple sous le visage du beauf forcément raciste ! Un article qui ne peut susciter que la colère en retour et conforter les personnes qui y sont interrogées dans leurs convictions. Continuez comme ça, mesdames et messieurs de Libération, et vous vous étonnerez d'un nouveau 21 avril 2002 !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu